Date

19 novembre 2020

Auteur

Revée

Étiquettes

Le cicatrices ont beau être le résultat d’un processus cutané entièrement naturel, il est toujours possible d’améliorer leur aspect. Pour ce faire, il est primordial de faire preuve de vigilance et de leur prodiguer des soins adaptés pendant la période post-opératoire. Cet article vous fournira trois étapes simples pour faire disparaître partiellement, voire totalement, les cicatrices issues d’une intervention mammaire.

1 Choisissez une brassière post-opératoire adaptée

Pour garantir votre récupération après une intervention mammaire, il est primordial que vous portiez une brassière post-opératoire adaptée. Étant donné que ce vêtement sera constamment en contact avec votre peau, il doit être composé de matériaux certifiés, assurer un niveau de compression adapté, et vous offrir le plus haut degré de confort possible.

Brassière post-opératoire Elodie Bra, by Revée®

Nos brassières se composent de matériaux hypoallergéniques dénués de substances nocives et toxiques. En optant pour nos brassières post-opératoires, vous minimisez les risques d’infection et d’inflammation après l’intervention. Nos brassières peuvent également être utilisées en cas de radiothérapie, lorsque la peau est très abîmée.

Mais ce n’est pas tout. Les vêtements post-opératoires Revée® se composent exclusivement de matériaux certifiés qui ne contiennent aucune substance nocive afin d’éviter toute réaction allergique.

2 Soyez très attentif à votre hygiène personnelle

Pour assurer votre guérison et optimiser les résultats de l’intervention, il est essentiel de suivre les règles d’hygiène corporelle à la lettre. Outre votre corps, il convient de nettoyer correctement les vêtements qui seront en contact avec la plaie, puis avec la cicatrice. En cas d’intervention mammaire, il est recommandé de porter uniquement des brassières post-opératoires, et ce pendant 6 à 8 semaines, 24h/24. Si vous voulez être sûre de porter une brassière propre en toute circonstance, il convient d’en avoir au moins deux. De cette façon, vous pouvez en porter une pendant que vous lavez la seconde. Vous éviterez ainsi de n’en porter aucune pendant une période prolongée.

Il est primordial que vos vêtements de compression soient propres. À défaut, ils peuvent entraîner l’inflammation des cicatrices, et donc, des complications indésirables.

3 Massez les cicatrices avec des produits à base de silicone

Tout d’abord, il est primordial de suivre les conseils de votre médecin traitant en permanence et de ne prendre aucune initiative sans son avis. De nombreuses études ont montré qu’il est possible d’améliorer considérablement l’aspect des tissus et de faciliter le processus de cicatrisation en massant régulièrement la zone où se trouvent les cicatrices. Nous vous conseillons de commencer à masser votre cicatrice deux semaines après l’intervention ou lorsque la plaie sera totalement guérie, selon le cas. Nous recommandons ensuite l’utilisation exclusive de produits à base de silicone 100 % médicale. Ces produits ont été cliniquement testés et sont à même d’améliorer considérablement l’aspect de votre plaie. En effet, il a été démontré que le silicone permet d’éclaircir la cicatrice, de l’assouplir et de rendre ses tissus plus uniformes.

D’autre part, vous pouvez allier l’action de gaines de compression telles que les brassières post-opératoires Revée à celle d’un gel de silicone comme Revée Scar Gel afin de réduire les risques de cicatrices hypertrophiques et de chéloïdes.

Revée Scar Gel, 100 % silicone médicale pour traiter les cicatrices

Nos vidéos

Toutes les étiquettes

POUR LES PATIENTS

Cette rubrique vise à répondre à vos questions sur la compression et le gel de silicone pour le traitement des cicatrices.

En savoir plus

POUR LES MÉDECINS

Notre savoir-faire : Revée propose une grande gamme de vêtements post-chirurgicaux garantissant un degré de compression adapté, sans négliger le côté pratique et l'aspect esthétique pour autant.

En savoir plus