Date

22 juillet 2019

Auteur

Revée

Le Dr Salvatore Carlucci, chirurgien esthétique à Turin, en Italie, a accepté de répondre aux questions les plus fréquemment posées sur cette intervention très demandée.
EN QUOI CONSISTE CETTE INTERVENTION ?

Elle vise à installer une poche à l’intérieur du sein en vue d’y insérer un implant. Pour obtenir un résultat naturel, l’implant doit être bien recouvert par les tissus mammaires. Par conséquent, si les tissus de la glande mammaire s’avèrent suffisamment épais, il sera possible d’insérer l’implant derrière celle-ci (positionnement rétroglandulaire). En revanche, si les tissus de couverture sont trop fins, l’implant sera installé sous le muscle pectoral.

En réalité, la technique la plus utilisée est mixte : la partie supérieure des implants est couverte par le muscle et la partie inférieure de la glande. Ce type d’augmentation mammaire est appelé « dual-plane » et permet d’obtenir le volume souhaité, ainsi qu’une forme harmonieuse.

DE QUOI SE COMPOSENT LES IMPLANTS ?

Les implants sont composés d’un gel de silicone recouvert d’une enveloppe. Il s’agit d’un silicone à usage médical qui n’est pas dangereux pour les tissus du corps humain.

L’enveloppe peut posséder plusieurs surfaces présentant diverses propriétés d’adhérence aux tissus environnants.

Les implants actuellement utilisés contiennent un gel cohésif qui, en cas de rupture, ne migre pas vers les tissus et reste à l’intérieur de son enveloppe, comme le montrent les nombreuses photos d’implants coupés en deux que l’on peut facilement trouver sur Internet.

COMMENT CHOISIR DES IMPLANTS ADAPTÉS ?

Ce sont les chirurgiens qui doivent vous conseiller les implants les plus adaptés. Ils recommandent presque toujours des implants anatomiques, ceux en forme de « goutte d’eau », qui permettent d’obtenir un résultat plus naturel.

Les implants ronds offrent, quant à eux, un décolleté plus accentué et une transition plus marquée entre le thorax et le bord supérieur du sein.

Le choix de la taille s’effectue avec l’aide d’implants de démonstration qu’il convient d’essayer avec un soutien-gorge non rembourré et un tee-shirt près du corps afin d’avoir une meilleure idée des dimensions finales de la poitrine.

OÙ SE TROUVENT LES CICATRICES ?

Dans la plupart des cas, l’incision est pratiquée au niveau du sillon sous-mammaire. La cicatrice prendra la forme d’une fine ligne d’environ cinq centimètres qui sera bien cachée par le nouveau volume du sein.

Il est également possible de pratiquer une incision au niveau de l’aréole, mais la cicatrice se verra alors un peu plus. Voilà pourquoi ce type d’incision s’utilise uniquement dans le cas où l’aréole doit être réduite ou déplacée vers le haut.

revee scar gel per cicatrici

L’INTERVENTION EST-ELLE DOULOUREUSE ?

La douleur ressentie après une augmentation mammaire est subjective. Elle peut être légèrement plus intense lorsque la poche est installée sous le muscle. Quoi qu’il en soit, des médicaments antidouleur vous seront prescrits afin que vous vous sentiez le mieux possible après l’intervention.

QUE DOIS-JE FAIRE APRÈS L’INTERVENTION ?

Après une augmentation mammaire, il est primordial de porter une brassière de contention jour et nuit pendant un mois. Cela permettra de maintenir les implants en position correcte jusqu’à ce que votre organisme forme une capsule périprothétique.

Durant cette période, vous devrez éviter tout effort, choc ou ample mouvement des bras.

reggiseni post operatori

COMBIEN DE TEMPS DOIS-JE ATTENDRE AVANT DE FAIRE DU SPORT ?

Après une augmentation mammaire, il convient d’éviter les efforts comme le sport pendant un mois. En effet, tout effort réalisé avec les bras entraîne une contraction du muscle pectoral et risque de déplacer les implants.

Il est donc important de suivre ces précautions, notamment si vous utilisez des implants anatomiques installés derrière le muscle.

LES RÉSULTATS SONT-ILS DURABLES ? COMBIEN D’ANNÉES DOIS-JE ATTENDRE AVANT DE REMPLACER LES IMPLANTS ?

Les implants d’aujourd’hui sont sûrs et sophistiqués et ne présentent ni date d’expiration ni délai de remplacement particulier. Si vous réalisez les examens de contrôle réguliers prescrits par votre chirurgien et si les implants ne présentent aucun problème particulier (tel qu’une rupture ou contraction visible de la capsule), vous pourrez les garder pendant de nombreuses années.

UNE FOIS MA DÉCISION PRISE, QUE DOIS-JE FAIRE AVANT L’INTERVENTION ?

Le chirurgien vous prescrira des examens de routine afin de vérifier que vous n’ayez aucun problème de santé et que votre sein ne présente aucune anomalie. Dans le domaine de la chirurgie esthétique, la sûreté est la priorité numéro un.

Ensuite viendra le moment de prendre des photos et d’effectuer des mesures.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous adresser à votre chirurgien ou à contacter le Dr Carlucci sur son site web.

Nos vidéos

Galerie

Toutes les étiquettes

POUR LES PATIENTS

Cette rubrique vise à répondre à vos questions sur la compression et le gel de silicone pour le traitement des cicatrices.

En savoir plus

POUR LES MÉDECINS

Notre savoir-faire : Revée propose une grande gamme de vêtements post-chirurgicaux garantissant un degré de compression adapté, sans négliger le côté pratique et l'aspect esthétique pour autant.

En savoir plus